“Pépé Bernique”.

“Pépé Bernique”.

« Pépé bernique, c’est mon grand-père. A sa mort, j’ai eu envie de parler de notre relation, de ce lien qui remplit, guide, construit. Pépé Bernique est alors devenu le titre d’un spectacle, le personnage d’une histoire. Mais dans cette histoire, il y a un deuxième personnage, appelons-le « la petite fille ». Pépé Bernique c’est le récit de la relation entre un pépé et sa petite fille à différents moments de leurs vies. L’une grandit, l’autre vieillit. Les deux, d’une certaine manière, se construisent ensemble. » Marina Le Guennec.

Les élèves du CP au CM2 ont assisté au spectacle “Pépé Bernique” ce jeudi 1er Décembre. Un joli cadeau pour débuter le mois de Décembre !

Marina (comédienne) et Agathe (illustratrice) ont donné vie à une jeune fille et à son grand-père. Avec des objets (assiettes, papiers, dessins, cubes,…), nous avons voyagé durant 1h dans l’univers de ces deux artistes.

Voici le retour de quelques élèves. 

“J’ai trouvé ça génial ! C’était parfois drôle, parfois triste ou encore joyeux. J’ai aussi aimé quand Agathe dessinait les saisons. L’histoire était vraie et le temps des questions à la fin était cool.” Alya CM2. 

“J’ai aimé car c’était drôle. Elles mimaient bien. J’ai aimé le moment de la radio au début”. Ivann

‘J’ai adoré le spectacle ! Je l’ai trouvé très drôle surtout quand Marina a mis des berniques sur ses yeux. Je trouvais les dessins très beaux.” Maïwenn.

“J’ai adoré l’histoire et le spectacle, les acteurs jouaient bien et parfois c’était amusant. Agathe dessinait bien et j’ai aussi adoré quand il y avait l’histoire du petit garçon. Le décor était très beau. J’ai aimé le côté de cette histoire pas comme les autres”. Kiara

“J’ai trouvé que c’était drôle. J’ai bien aimé, j’ai trouvé cela divertissant et sympathique. L’histoire du petit garçon qui était son grand-père. Je ne me suis pas ennuyée.” Lucile.

“Le spectacle était trop bien et à la fin on a discuté avec les deux comédiennes. L’histoire, c’était une fille et son pépé. Le pépé racontait une histoire à sa petite fille. Il y avait même de la musique et l’une des comédiennes était dessinatrice.” Julia G.

“Le spectacle parle d’un vieux papi et de sa petite fille. Il était bien.” Rozenn.

“J’ai bien aimé car c’est une histoire qui est en même temps drôle et triste. Le décor est superbe. Je trouve que c’était bien de représenter l’histoire avec des objets : cubes, chaises minuscules, … cela change des histoires habituelles.” Antonin M.

“J’ai trouvé le spectacle assez bien : surtout quand elle mettait les berniques sur ses yeux. Marina racontait très bien l’histoire et Agathe dessinait très bien : surtout la plante. Les bruitages étaient bien faits !”. Kaïs

École et cinéma en CM.

École et cinéma en CM.

Le lundi 14 novembre, les CM1/CM2 se sont rendus au cinéma de Lamballe. Dans le cadre de l’opération “École et Cinéma”, les élèves ont assisté à la projection du film “Zéro de Conduite”. Ce film est un film de Jean Vigo datant de 1933.

“Les vacances se terminent et il est temps pour quelques garçons de revenir au collège, un lieu sans joie où les professeurs, des adultes obtus, leur infligent des punitions sévères et les privent de liberté et de créativité. Quatre d’entre eux, punis avec un « zéro » de conduite, décident de se rebeller, avec la complicité d’un nouveau surveillant”
Dictée ELA 2022.

Dictée ELA 2022.

Ce matin, les élèves de CM1 et CM2 se sont prêtés de bon coeur à l’exercice de la dictée. Et pour cause, celle-ci était pour la bonne cause.

Une opération caritative est organisée chaque année par l’association ELA : Association européenne contre les leucodystrophies.

Les élèves de CM1-CM2 ont participé à cette opération. Le texte, cette année, était rédigé par Mohamed Mbougar Sarr et s’intitulait : “L’étoile qui n’avait pas de sommeil”.

Cette dictée est un moyen d’aborder la citoyenneté, la solidarité et le handicap.

La compote des TPS-PS-MS

La compote des TPS-PS-MS

Ce matin, les TPS, PS et MS se sont retrouvés pour un atelier cuisine. Au programme, la compote de pommes.

Tout d’abord, nous lavons les pommes.

 

Nous les épluchons et nous les coupons ensuite en petits morceaux.

Puis la cuisson.

 

Ensuite nous écrasons les pommes encore chaudes.

 

Enfin le moment tant attendu … la dégustation.

UN VRAI REGAL !!!!

 

Notre projet “Seconde Guerre mondiale”.

Notre projet “Seconde Guerre mondiale”.

Les élèves de CM1 et CM2 participent à un projet autour de la Seconde Guerre mondiale. La mairie de Quessoy organise le 20 octobre une commémoration : le centenaire de la naissance de Jean Pinault.

“Jean Pinault est né en 1922 à Nanterre. Menacé par le service de travail obligatoire en Allemagne, il fuit sa région et est accueilli à la scierie de la famille Cherel à Quessoy. Il va alors participer activement à la résistance locale.

Le 9 juillet, Jean Pinault est arrêté avec plusieurs camarades dans une ferme à Hénon (la ferme des Salles). Cette arrestation fait suite à une dénonciation. Il sera conduit au siège de la Gestapo à Uzel. La Waffen SS est installée dans l’école. Il y sera torturé mais il ne parlera pas. Il fut exécuté à la Butte-Rouge le 14 juillet 1944.

Le 11 juillet 1945, le Général De Gaulle, lui discerne à titre posthume, la médaille de la Résistance”.

Ce projet est très riche. Nous avons travaillé de nombreux points avec les enfants :

  • Histoire : la Seconde Guerre mondiale -> son origine, son déroulement, la collaboration, la résistance …
  • Histoire : travail autour de Jean Pinault,
  • Chant : apprentissage du chant “Eclairs d’acier, nos rêves volés” pour la commémoration,
  • Education musicale : les chansons de la Seconde Guerre mondiale ( le Chant des Partisans, Paris sera toujours Paris, Ils reviendront…)
  • Arts visuels : illustration de la Seconde Guerre mondiale,
  • Lecture suivie : “Le Journal d’Henri”.

Voici les dessins des élèves de CM2 : 

Lundi 17 octobre. 

Nous venons de vivre notre journée ayant pour thème la Seconde Guerre mondiale.

Tout d’abord, nous sommes partis pour la commune de Saint-Connan. Là, nous avons visité le musée de la Résistance en Argoat. Nous avons progressé dans différentes salles ayant différents thèmes : l’occupation, les résistances, les maquis et leurs alliés, le maquis de Plésidy à Saint-Connan, la Libération. Nous avons pu approfondir nos connaissances et observer des photos, des documents et des objets d’époque.

Puis après une pause déjeuner, nous avons pris la route pour l’Hermitage-Lorge et la forêt de Lorge. Après une petite randonnée en forêt, nous sommes arrivés à la Butte-Rouge : lieu où a été retrouvé le corps de Jean Pinault ainsi que 54 autres corps. Nous avons écouté le “Chant des partisans” et nous avons chanté “Éclairs d’acier, nos rêves volés”. 

Une journée riche en découverte et en émotion. 

Jeudi 20 Octobre

Ce jeudi 20 octobre, les élèves se sont rendus à la commémoration en l’honneur de Jean Pinault. Le rendez-vous était donné dans la rue portant le nom de ce résistant quessoyais.

Nous avons retrouvé les élèves de l’école de l’Argentaie et de l’école de l’Hôpital. Nous avons débuté par une petite répétition.

Puis, nous avons été rejoints par le maire de Quessoy, Jean-Luc Gouyette ainsi que par le maire de Jouy, Christian Paul-Loubière. Des anciens combattants et des personnes de la commune étaient présents également.

Animation jardin : les animaux et les végétaux.

Animation jardin : les animaux et les végétaux.

Ce matin nous sommes allés au jardin de la commune.
Nous avons travaillé sur les animaux et les végétaux avec Delphine.
Nous avons défini ce qu’était le vivant et le non vivant, et ensuite nous avons cherché les différences entre les végétaux et les animaux.
On a bien retenu que les végétaux étaient des êtres vivants qui ne pouvaient pas se déplacer, tandis que les animaux eux se déplacent.
Nous avons également cherché les besoins des vivants: l’eau, la nourriture, le soleil, l’air, la terre…
Enfin, nous avons observé les interactions qui existaient entre animaux et végétaux du jardin: on a pu attraper, mettre des végétaux dans un panier ou alors dessiner ce que l’on a vu, car les animaux bougent et se cachent…